Le rachat de crédit immobilier en France est en forte hausse

crédit immobilier rachat

Le rachat de crédit, ou regroupement de crédit est un moyen financier qui a pour finalité de résoudre une situation d’endettement excessif. Ainsi le rachat de crédits sert à diminuer la somme totale des remboursements mensuels. Allant dans ce sens, le rachat de crédit immobilier est un des domaines du rachat de crédit qui est en forte hausse en France. En effet, si on part du principe que le rachat de crédit permet la substitution de plusieurs crédits par un seul à un taux plus avantageux, son explosion dans le secteur immobilier est tout à fait normale.

Une hausse du rachat de crédits immobilier en vue

Le rachat de crédit immobilier comme on l’a souligné tantôt est une opération qui comporte de grands avantages pour les ménages. C’est cela qui explique d’ailleurs sa hausse. En effet, cette situation a des explications logiques, depuis quelque temps, le taux des crédits immobiliers de 15 ans connait une chute historique, se situant entre 1,80 et 2,2%. Cette chute loin de faire l’affaire des emprunteurs crée plutôt un rush du côté des acheteurs. Ainsi cette situation entraîne une augmentation des dossiers de renégociation de crédits auprès des courtiers. Ainsi cette chute des taux peut être qualifiée de tournant puisque durant l’été les taux avaient tendance à grimper et atteindre des niveaux intouchables. Ainsi avec cette situation, la concurrence tend à s’accroître et les demandes d’achats également. Ainsi, on pourrait dire que la hausse des achats de crédits immobiliers n’est pas étrangère à la chute des taux. De ce fait, il devient plus facile d’amortir l’acquisition et les payements deviennent beaucoup moins chers.

Certaines Banques font le dos rond

Pour les spécialistes la hausse des ventes ne va pas faiblir de sitôt du fait de la persistance des faibles taux. Les banques qui n’y trouvent plus leur compte refusent tout simplement les opérations de rachat de crédit. Ainsi, compte tenu des nombreuses demandes introduites depuis l’été et les taux avantageux comme celui de 2% sur 20 ans, les banques peinent à suivre le rythme et espèrent une augmentation des taux et une chute des ventes pour ouvrir à nouveau les vannes. Toutefois à défaut de voir une chute des achats, les banques font dans la sélection en n’acceptant que les demandes des ménages qui gagnent environ 40000 euros par ans ou les opérations d’emprunt d’au moins 200.000 euros.

Comment faire une bonne opération de rachat de crédit immobilier ?

Les opérations de rachat de crédit surtout dans le domaine de l’immobilier sont très appréciées par les banques. En effet, ces établissements financiers profitent de ces opérations pour avoir de nouveaux clients en demandant à ces derniers d’ouvrir un compte. Mais ils ne s’en arrêtent pas là, car c’est eux qui seront les créanciers pour l’opération. Ainsi pour ne pas se faire rouler dans la farine en ces périodes où l’achat de crédit immobilier connait une hausse sans précédent, il est important de prendre en compte certains critères. Ainsi entre autres critères on a :

· Le taux d’intérêt. C’est le premier aspect à prendre en compte et on doit veiller à ce qu’il soit inférieur au taux du crédit immobilier déjà en cours. C’est très important, car il y va de la rentabilité de l’opération.

· Bien consulter les garanties demandées, en effet celles-ci constituent le cœur de la transaction et il faut veiller à ce qu’elles ne soient pas trop contraignantes. En effet, il y a certaines garanties qui exigent des versements périodiques qui viennent s’ajouter aux mensualités du crédit.