Quand déposer ou retirer de l’argent sur son livret ?

Quand nourrir votre livret A pour susciter plus d’intérêt ? Quand faire un retrait sur un LDD ou un PEL ? Pour tirer le meilleur parti de ses livrets, il est essentiel de connaître les règles qui les régissent. Une date de paiement tardif ou un retrait trop tôt peut grignoter une partie du rendement d’épargne. Explications sur la façon de placer ou de retirer de l’argent pour optimiser la gestion des livrets.

Livret A, Livret de développement durable et solidaire (LDDS, ex-LDD), compte sur livret imposable (CSL)… Tous ces produits commercialisés par les réseaux bancaires ont une chose en commun : la méthode de calcul de leur rémunération. Leur intérêt est déterminé selon une règle unique, celle du calcul des intérêts dans la quinzaine. Contrôlé, ce mécanisme permet au détenteur d’éviter de perdre des rendements sur ses produits d’épargne. Il est préférable d’agir ainsi en choisissant la date de paiement qui est la plus pertinente pour maximiser la rémunération des sommes déposées.

Lire également : Qu'est-ce que le scalping dans le trading ?

Quand placer vos économies sur un livret : déposer le 15, 30 ou 31 du mois

Sur la plupart des livrets offerts, qu’ils soient taxés ou non, les paiements sont entièrement gratuits. Cependant, la date de dépôt de vos actifs est d’une importance primordiale. La règle de l’intérêt de la quinzaine consiste à tenir compte des sommes présentes sur un livret au début de chaque quinzaine, soit le 1er ou le 16 de chaque mois pour calculer le revenu de l’épargne. Ainsi, les paiements effectués le 2 du mois ne génèrent des intérêts qu’à partir du 16 et les dépôts effectués le 20 du mois le 1er du mois suivant.

Nous sommes loin d’être ce qui peut générer un compte boursier avec des valeurs beaucoup plus élevées à la clé et surtout livré en temps réel. Pourtant, vous devez être en mesure de choisir la bonne plate-forme pour « trader » vos échanges.

Lire également : Comment lire la bourse sur iPhone ?

Que vous agissez sur le marché des changes, sur le marché boursier ou sur le forex ou les CFD, les frais et la rapidité d’exécution de l’ordre sont parmi les critères pour choisir la plateforme en ligne adaptée pour optimiser votre portefeuille de titres.

Afin de vous guider dans votre choix selon vos propres critères, un site comme https://traderfrancophone.fr/ vous permet de comparer les différentes offres.

Dans ces conditions, quelle est la meilleure date pour effectuer un transfert vers un livret A ou tout autre livret assujetti à la règle des quinze jours pour le calcul des intérêts ?

Pour éviter de perdre une partie de vos intérêts, une solution simple existe : vous devez vous organiser. Vous devriez préférer les dépôts sur vos livrets la veille du premier jour de la quinzaine qui commence, soit le 30 ou le 31 du mois pour les intérêts courus à partir du 1er du mois ou le 14 ou 15 du mois pour faire des gains le 16 du mois. Pour éviter toute surprise désagréable, il est plus sûr de faire vos dépôts avec une marge d’un jour, ce qui correspond au retard parfois en vigueur dans les banques entre la date de dépôt de votre ainsi que la date à laquelle votre établissement créditait réellement votre livret. Cet intervalle, qui ne peut pas dépasser un jour, correspond à la date de valeur de l’opération. Dépôt le jour du début d’une nouvelle quinzaine prend le risque de voir ses économies privées d’intérêt pendant la première moitié.

Quand retirer de l’argent : retrait d’épargne le 1er ou 16 du mois

Il est donc essentiel de savoir quand nourrir votre livret A ou LDD. Inversement, quand vous avez absolument besoin de vos bas de laine pour une dépense ponctuelle, il ne faut pas se précipiter pour retirer son argent. Quand faire un retrait, idéalement ? Il est préférable d’attendre au moins le 1er ou le 16 du mois en cours, toujours en raison de la règle des quunzaines. En cas de retrait d’une partie de l’argent le 30, 31 ou 15 du mois, les intérêts gagnés au cours de la dernière quinzaine sont perdus.