Les conséquences d’un retard de mensualité

Un crédit engage le consommateur et le paiement doit être effectif à la fin du contrat. En cours de remboursement, la vie peut mettre un petit-nid-de poule et empêche le consommateur de payer sa dette. Le retard de paiement est toujours anticipé par le contrat.

Le prêt personnel est l’un des prêts les plus prisés pour financer l’achat à la consommation.

A découvrir également : Un multi-courtier s'occupe du regroupement de vos crédits !

Il a plus de liberté que les autres notamment la possibilité d’emprunter sans assurance de pret. Nous vous recommandant toutefois d’utiliser un comparateur d’assurance emprunteur pour avoir une idée de son coût et peut être en souscrire une saison coût vous est accessible.

Mais il ne faut jamais oublier qu’un crédit emprunté est obligatoirement remboursé par tous les moyens possibles.

A découvrir également : Pourquoi solliciter un intermédiaire bancaire pour son rachat de crédit ?

Les types de retard de paiement

Le retard de paiement a deux formes :

Faute de revenus par des dépenses excessives ou faute de revenus par des évènements imprévus. Le premier n’a pas d’excuses, le retard sera pénalisé s’il dépasse les deux mois successifs. Ceci justifie notamment qu’il est devenu impossible d’obtenir un credit facilement en raison des conditions de plus en plus restrictives des banques qui essayent de se protéger au mieux.

Le deuxième est plus tolérable et requiert des justificatifs (décès, mariage, naissance, maladie). Le retard dans ce deuxième cas n’est pas pénalisé mais sera reporté. La durée de remboursement augmente du mois impayé. Si la durée est de 12 mois, et que le 6ème mois n’est pas payé à cause d’un évènement inattendu, il sera reporté.

Quelles sont les pénalités pour un retard de mensualité ?

Concernant la pénalisation d’un retard dans le remboursement de vos mensualités, le contrat définit les modalités. Dans la plupart des cas, la pénalisation commence à la fin du deuxième mois impayé. Il y a donc des intérêts de retard exprimés en pourcentage de la mensualité ou du montant restant dû.

Si le retard n’est pas payé et qu’il se rallonge, le consommateur sera averti et le prêteur prendra les mesures nécessaires (appel à son assurance ou à sa caution).

Les impacts d’un retard de mensualité sur le crédit et le taux d’intérêt

Au-delà des pénalités financières, un retard de mensualité peut entraîner des impacts sur le crédit et le taux d’intérêt.

Effectivement, si une personne a du mal à rembourser ses dettes et accumule les retards de paiement, cela risque d’avoir un impact négatif sur sa cote de crédit. Les banques et autres prêteurs utilisent cette cote pour évaluer la capacité d’un emprunteur à rembourser ses dettes. Si la cote est mauvaise en raison de retards ou d’impayés, il devient plus difficile pour l’emprunteur d’obtenir un nouveau prêt ou une nouvelle carte de crédit.

Si vous avez déjà signé un contrat avec votre banque pour obtenir un prêt hypothécaire ou toute autre forme de financement personnel avant que ne survienne le retard dans vos paiements mensuels, l’institution financière pourrait revoir son taux annuel effectif global (TAEG). Ce dernier correspond au coût total du crédit exprimé en pourcentage annuel du montant octroyé. Si vous présentez maintenant des antécédents récents en matière de défauts ou retards dans le paiement des intérêts prévus par le contrat initial, cela pourrait augmenter considérablement votre TAEG.

Il est donc crucial pour tout emprunteur ayant du mal à faire face aux obligations contractuelles liées à son prêt personnel ou professionnel qu’il pense rapidement à contacter son conseiller financier afin que ce dernier puisse trouver les solutions adaptées aux besoins spécifiques.

Comment éviter un retard de mensualité et gérer les difficultés financières

Si malgré toutes les précautions prises, un retard de mensualité survient, pensez à bien prendre rapidement contact avec le créancier pour lui expliquer la situation et essayer de trouver une solution ensemble.

Il est aussi possible de faire appel à des organismes spécialisés dans l’aide aux personnes en difficulté financière. Ces associations peuvent apporter une aide concrète et un accompagnement personnalisé afin d’éviter l’accumulation des dettes.

Il faut savoir que chaque créancier a ses propres règles concernant les retards de paiement. Il peut être judicieux de vérifier les modalités du contrat avant toute action.

Gérer son budget efficacement reste la clé pour éviter tout retard ou difficulté financière. En cas d’imprévu, prendre contact rapidement avec son créancier ou faire appel à des professionnels qualifiés permettra de limiter au maximum les conséquences négatives sur sa situation personnelle et financière.

Crédit