Les conséquences d’un retard de mensualité

Un crédit engage le consommateur et le paiement doit être effectif à la fin du contrat. En cours de remboursement, la vie peut mettre un petit-nid-de poule et empêche le consommateur de payer sa dette. Le retard de paiement est toujours anticipé par le contrat.

Le prêt personnel est l’un des prêts les plus prisés pour financer l’achat à la consommation.

Il a plus de liberté que les autres notamment la possibilité d’emprunter sans assurance de pret. Nous vous recommandant toutefois d’utiliser un comparateur d’assurance emprunteur pour avoir une idée de son coût et peut être en souscrire une saison coût vous est accessible.

Mais il ne faut jamais oublier qu’un crédit emprunté est obligatoirement remboursé par tous les moyens possibles.

Les types de retard de paiement

Le retard de paiement a deux formes :

Faute de revenus par des dépenses excessives ou faute de revenus par des évènements imprévus. Le premier n’a pas d’excuses, le retard sera pénalisé s’il dépasse les deux mois successifs. Ceci justifie notamment qu’il est devenu impossible d’obtenir un credit facilement en raison des conditions de plus en plus restrictives des banques qui essayent de se protéger au mieux.

Le deuxième est plus tolérable et requiert des justificatifs (décès, mariage, naissance, maladie). Le retard dans ce deuxième cas n’est pas pénalisé mais sera reporté. La durée de remboursement augmente du mois impayé. Si la durée est de 12 mois, et que le 6ème mois n’est pas payé à cause d’un évènement inattendu, il sera reporté.

Quelles sont les pénalités pour un retard de mensualité ?

Concernant la pénalisation d’un retard dans le remboursement de vos mensualités, le contrat définit les modalités. Dans la plupart des cas, la pénalisation commence à la fin du deuxième mois impayé. Il y a donc des intérêts de retard exprimés en pourcentage de la mensualité ou du montant restant dû.

Si le retard n’est pas payé et qu’il se rallonge, le consommateur sera averti et le prêteur prendra les mesures nécessaires (appel à son assurance ou à sa caution).