Comment changer d’agence MAAF ?

Tout le monde préfère être proche de son agence MAAF. Cela facilite les formalités. Si vous êtes dans l’obligation de changer d’agence MAAF pour être plus proche de votre assureur, voici le processus en détail.

Prendre contact avec l’ancienne agence

Avant de déménager, il faut prendre en compte les différentes exigences de son assureur. C’est pour cette raison que l’on vous conseille de lire en profondeur le contrat de votre prestataire avant la signature. Cela vous permet d’avoir une idée des différentes formalités exigées en cas de déménagement. Ainsi, le processus vous sera plus aisé.

A voir aussi : Comment bien choisir son assurance habitation ?

Puisque vous êtes déjà dans le cas, on vous conseille de vous rendre à l’ancienne agence. Vous aurez affaire à votre conseiller. Celui-ci se chargera de vous donner les directives pour mener à bien tout le processus. En temps normal, sauf situation irrégulière, votre conversation ne devrait pas excéder la trentaine de minutes. Il enregistrera votre requête et vous renverra chez vous. Vous avez officiellement enclenché le processus.

Se rendre dans la nouvelle agence

Les membres du personnel de la nouvelle agence ne doivent pas trop vous connaître. L’on vous recommande de vous familiariser avec eux. C’est à cette seule condition que vous pourrez profiter de la même ancienneté que dans l’ancienne agence. L’on vous traitera comme un client fidèle avec tous les privilèges qui vont avec. Vous n’aurez qu’à manifester votre besoin et l’on se pliera en quatre pour vous rendre service.

A lire également : BTP : les obligations des professionnels

Dans la pratique, c’est au niveau de cette agence MAAF que vous réglez les vraies formalités. Cela ne vous prendra pas du temps. Vous pourrez passer à l’agence entre deux pauses. Le conseiller qui vous accueillera saura remonter l’information à l’ancienne agence, au conseiller qui vous a reçu entretemps. Les deux professionnels discuteront de votre cas. Ils prendront des initiatives en vous proposant les meilleurs services possibles.

Il serait préférable de se rendre dans la nouvelle agence avec une pièce d’identité tout au moins. Cela vous donnera plus de crédibilité. Le personnel vous indiquera la voie à suivre avant que vous n’alliez rencontrer le conseiller.

Réaliser les formalités

Les formalités pour le changement d’agence ne sont pas complexes. Il s’agit simplement de se présenter avec sa carte d’identité ou son passeport. Vous irez directement au guichet et informerez de votre besoin de changer d’agence. S’il n’y a aucune complication prévisible, l’on vous aidera à changer d’agence automatiquement.

Il est possible aussi de le faire en ligne aujourd’hui. Il suffit de se connecter à la plateforme de l’espace client MAAF pour poser son problème. Un expert de l’agence vous répondra et vous orientera vers le processus le plus adapté à votre cas.

Dans certaines situations, il y a des complications liées à l’assurance logement. Il faudra régulariser la situation, afin que l’on transfère toutes les transactions vers votre nouvelle demeure. L’attestation de vos droits, et la pièce d’identité nationale seront les pièces à fournir. Vous attendrez un bout de temps qu’il y ait une mise à jour de vos fichiers.

A quel moment peut-on résilier son contrat responsabilité civile professionnelle ?

Il peut arriver que vous soyez auto-entrepreneur et que dans le cadre de votre déménagement, vous souhaitez plutôt changer de compagnie d’assurance, concernant la responsabilité civile professionnelle. Sachez qu’il y a des précisions que vous devez connaître s’agissant de la date à laquelle vous pouvez mettre un terme à ce contrat. Alors, voici les informations indispensables pour savoir quelle date pour resilier une responsabilité civile pro :

  • Vous pouvez procéder à une résiliation à l’échéance : il s’agit ici pour l’assuré de mettre un terme à son contrat le jour de la date anniversaire de ce dernier. L’assuré doit donc s’opposer au renouvellement automatique de son contrat responsabilité civile. Cependant, l’entreprise concernée devra respecter un préavis de deux mois, sauf si dans le contrat un délai autre de préavis a été convenu. Il est important de préciser que la date anniversaire d’un contrat d’assurance n’est pas forcément d’un an. Cette date est fixée par le prestataire, d’où la nécessité de la vérifier lors de la signature d’un contrat.
  • La résiliation hors échéance : il est possible pour l’assuré de mettre un terme à un contrat RC professionnelle hors de la date anniversaire. Cependant, il doit y avoir une raison valable comme le déménagement, la cessation d’activité…Etc. 

Assurance