Banques en ligne : un secteur en plein boom en France

Les services en ligne ne cessent de conquérir de nouveaux terrains, ceux concernant les banques connaissent une hausse vertigineuse. En effet, les banques en ligne sont en plein essor en France. Allant dans ce sens, nombreuses sont les banques qui proposent des services en ligne. Ainsi dans l’optique d’éviter les guichets et les longues minutes d’attente dont certains clients ont horreur, la banque en ligne apparaît comme une alternative fiable. De même, cette solution bancaire a ces temps qui courent le vent en poupe.

Des statiques plus que positifs

Le service bancaire est très important dans un pays et cela, beaucoup de Français l’ont compris. En effet, 99% des Français possèdent au moins un compte en banque. De tels chiffres font de la France le pays avec meilleur taux de bancarisation en Europe. Ainsi il apparaît comme un terreau fertile pour les banques en ligne qui offre certains avantages. Allant dans ce sens, des statiques plus qu’honorables témoignent de l’explosion du secteur des banques en ligne. 200% d’augmentation en termes d’adhérent, c’est ce que les services de banques en ligne ont connu entre 2011 et 2012. Cette hausse porte aujourd’hui le nombre d’adhérents des banques en ligne entre 2 et 3 millions de personnes.

Lire également : Comment réduire son impôt sur la fortune avec la loi Pinel ?

Ces chiffres sont d’autant plus impressionnants que le secteur de la banque en ligne n’est même pas vieux de 10 ans et qu’il représente 5% du secteur bancaire soit 3 millions de comptes ouverts. En dehors de ces chiffres, 100.000 à 150.000 clients adoptent ce service chaque année selon Panorabanques.com. Toutefois, il faut souligner que cette hausse ne risque pas de prendre au dépourvu les banques traditionnelles qui ont commencé à s’y mettre. Ainsi la dernière-née des banques en ligne Hello Bank est l’œuvre de BNP qui vise la barre des 1,4 million de clients en France.

Beaucoup d’avantages, mais…

Les banques en ligne offrent des avantages certains avec une clientèle très jeune. Allant dans ce sens, Ludovic Herschlikovitz, président de Choisir-ma-banque.com explique le boom des banques en ligne en ces termes : « Les consommateurs sont plus jeunes, dotés d’accès numériques, qui veulent de moins en moins de conseillers personnels et qui préfèrent gérer leurs comptes tout seuls ». En effet, les banques en ligne ne proposent ni guichet ni conseiller et ne disposent pas d’agence non plus.

A lire en complément : Besoin d’un crédit pour lancer votre entreprise : nos conseils pour bien négocier

En dehors de ces aspects propres aux banques traditionnelles et que certains clients trouvent encombrants, l’utilisateur aura aussi la possibilité de réaliser des économies jusqu’à pas moins de 150 euros par an par rapport aux banques traditionnelles. De plus, beaucoup de transactions comme les prélèvements, les retraits, et les virements réalisés en ligne ou à l’aide d’un téléphone portable ne sont pas facturées. Toutefois malgré tous ces avantages, détenir un compte bancaire en ligne c’est la croix et la bannière. En effet, les conditions sont très restrictives et sélectives. À titre d’exemple chez Boursorama filiale de Société Générale, il faut justifier 2.400 euros nets par mois au minimum ou 10.000 euros d’encours pour espérer avoir la carte Visa Premier.

Finance