Assurance crédit : pourquoi choisir l’option 100 ?

Le choix de la quotité est une étape importante lors de la souscription à une assurance-crédit. Cela permet à l’assuré de bénéficier d’une meilleure couverture durant toute la période de l’emprunt. Mais, pourquoi plusieurs personnes optent pour l’assurance à 100% ? Quels sont les avantages qui en découlent ? Faisons le tour de ces questions à travers cet article.

Que savoir de la quotité d’assurance ?

La quotité d’assurance est un système via lequel les emprunteurs se répartissent l’assurance-crédit. Elle se fait selon les revenus de ces derniers et leur taux de participation aux revenus du ménage. Si dans un couple, chacun gagne 2 500 €, la répartition idéale sera celle à parts égales, soit 50/50. Mais, si l’un gagne 3000 € et l’autre 2000 €, la meilleure répartition sera de 60% et 40% lors de la souscription à l’assurance. Quoi qu’il en soit, notons que le pourcentage de l’assurance emprunteur doit être supérieur ou égal à 100% du crédit. Lorsque le prêt est contracté par une seule personne, elle est logiquement à 100%. Mais, lors d’un emprunt en co-indivision ou en couple, il est possible que l’assurance couvre 100 à 200% du montant.

A lire aussi : Groupama assurance étudiant : les garanties indispensables

Par ailleurs, il faut que l’assurance couvre au minimum l’invalidité et le décès des co-emprunteurs. Elle peut prendre en compte d’autres options telles que la perte d’emploi ou la perte d’autonomie. Dans l’un ou l’autre des cas, cela se fera selon les besoins des souscripteurs. Si un assuré à 100% par exemple décède, son co-emprunteur n’aura plus d’échéances de prêt à verser. Le cas contraire, ce dernier paye le dû des échéances.

Pourquoi choisir l’option 100 ?

Tout d’abord, il faut préciser que l’option 100 est un choix idéal pour les couples marqués par des revenus équilibrés. Mais, lorsque survient le décès de l’un des partenaires, cela peut être à l’origine de plusieurs répercussions financières pour le survivant. Dans ce cas, l’assurance à 100% épargne ce dernier de tous les besoins pécuniaires. Mais, il faut noter que le choix de l’option 100 semble plus cher puisque l’assurance est à fonds perdu. Pour cela, pour choisir une bonne répartition, il faut bien étudier la situation du ménage. Par exemple, dans un couple, il est recommandé d’assurer à 100% le partenaire qui présente plus de revenus. Mais, si les deux ont des revenus, l’idéal serait une répartition à 50% sur chacun d’eux.

A lire aussi : Bien choisir l'assurance de votre credit pour le financement de votre projet immobilier

Comment déterminer la bonne quotité d’une assurance de prêt ?

En souscrivant à un emprunt à plusieurs, vous devez accorder une attention particulière au choix de la quotité. Avec une assurance à 100%, sachez que l’un d’entre vous devra se charger du reste en cas de sinistre. Mais, avec une assurance à 200%, vous serez proportionnellement protégés, même si ce choix s’avère cher. En effet, pour bien choisir votre quotité, vous devez considérer la configuration de votre couple. Tenez aussi compte des revenus, du moins de la capacité de chacun de vous à solder le crédit. Pensez également à l’état de santé de chacun, car il faudra bien assurer celui qui présente de grands risques médicaux.

En outre, sachez que vous présentez des profils emprunteurs différents. De fait, les risques que doit couvrir l’assurance ne sont pas prévisibles. Cependant, il faudra les mesurer avec une certaine justesse. Aujourd’hui, vous avez d’ailleurs la possibilité de changer votre assurance, même durant le contrat. Cela est rendu concret grâce à la loi Lemoine. Quoi qu’il en soit, prenez le soin de comparer les assurances en tenant compte des conditions imposées et des exclusions de garanties.

Assurance