Qu’est-ce que la blockchain et comment fonctionne-t-elle ?

Avec l’évolution de la technologie, le monde penche de plus en plus vers l’utilisation des monnaies virtuelles appelées cryptomonnaie. Pour une bonne utilisation de ces monnaies, il est nécessaire de disposer un portefeuille électronique associé à un réseau paire à paire. La blockchain est le tout premier réseau réalisé dans ce domaine. Qu’est-il et comment fonctionne-t-il ?

La blockchain : mais, c’est quoi concrètement ?

Pensée et décrites vers la fin du 19e siècle, la blockchain est une technologie qui a été mise en fonction en 2009. Il s’agit d’un protocole qui permet de créer une mémoire de transaction électronique. Elle est organisée par une succession de blocs reliés sous forme d’une chaîne. Cette liaison est possible dans un réseau dépourvu de confiance à la base au sein des acteurs (nul besoin de se connaître avant d’effectuer une transaction).

A lire en complément : Le VeChain est une crypto-monnaie qui a un potentiel énorme

Trois différentes formes de blockchain sont disponibles dans l’univers de la monnaie électronique :

  • la blockchain publiquequi fonctionne sans la permission d’une autorité avant ou pendant les transactions des monnaies. Elle prend en compte des monnaies telles que : le Bitcoin, l’Ethereum, etc.
  • la blockchain à consortiumdont le contrôle est prioritairement pris en charge par un groupe de décideurs. Les informations et les transactions sont donc vérifiées par ces groupes de décideurs avant d’être rendues publiques. Elle est généralement utilisée par les gouvernements, les employeurs, les banques et d’autres institutions. Personne d’autre n’a la capacité de vérifier les informations si elle n’est pas dans le groupe de décideurs.
  • la blockchain privéequi fonctionne à l’opposé de celle publique. Elle nécessite une permission du détenteur et ne permet pas une divulgation publique des informations. C’est le cas des Multichain ou d’autres ensembles de chaînes basées sur le même principe.

Voici les trois types de blockchain qui existent.

Lire également : Bitcoin : le halving va-t-il lancer un grand cycle haussier ?

Comment fonctionne la blockchain ?

À intervalle régulier, chaque devise ordinaire est fabriquée et distribuée dans les pays du monde en fonction de la devise. À l’inverse de ces devises, certains concepteurs de monnaies électroniques pensent éliminer le système de serveur dans les transactions. C’est ainsi que la technologie de la blockchain est conçue. Elle a pour principe de mener les transactions sans un serveur central ou une banque. Les nœuds du réseau de la blockchain sont créés dès lors que l’algorithme d’une monnaie de blockchain est installé sur un ordinateur. Ainsi, le réseau se forme au fur et à mesure que des utilisateurs s’invitent à cette technologie.

Pour mieux comprendre le fonctionnement de la blockchain, il est important de connaître les principes sur lesquels il se base.

  • la clé privée ou publique : il s’agit d’un moyen qui permet à un utilisateur de préserver ses avoirs : laclé privée. La clé publique permet d’authentifier l’origine de chaque transaction. Grâce à elle, il est possible de vérifier la signature lors d’une transaction sans faire de simulation de message.
  • la fonction de Hashqui permet d’établir une empreinte à caractères uniques et qui fonctionne dans un sens unique. Lorsqu’une modification survient dans cette empreinte, le Hash est complètement différent du précédent. Il est impossible d’utiliser le Hash pour remonter à une donnée initiale.

À l’instar du système de fonctionnement des banques, la blockchain fonctionne en prenant en compte des informations importantes. Une transaction avec la blockchain nécessite de renseigner le montant de l’envoi ainsi que la destination. La clé du destinataire est aussi indispensable pour effectuer la transaction.

Crypto