Micro entreprise : tout savoir sur sa création et son fonctionnement

Être micro entrepreneur c’est entreprendre de manière individuelle. Si le nombre de personnes qui préfèrent ce statut ne cesse d’augmenter, c’est bien parce que cela présente plusieurs avantages. En effet, la création d’une micro entreprise présente beaucoup moins de contraintes qu’une grande entreprise. Toutefois, malgré la simplicité que cela peut présenter, avoir une micro entreprise n’est pas aussi évident qu’on peut le croire. Cela se fait suivant une démarche bien précise qui vous sera présentée dans cet article.

Comment créer une micro entreprise ?

Pour créer une micro entreprise, plusieurs étapes essentielles doivent être respectées :

Lire également : Guide pour rédiger une annonce légale de transformation d'une SAS en SARL

La déclaration du début d’activité

Cette procédure dont l’objectif est d’informer les institutions compétentes (institution fiscale et sociale) doit être faite auprès de l’administration. Dans l’ensemble, il s’agit de donner les informations telles que l’identité, l’adresse de correspondance, éventuellement l’adresse professionnelle, le type d’activité, le choix du régime fiscal et le choix du régime social. Pour déclarer son activité, vous devez remplir sur papier ou en ligne  le formulaire PO qui ensuite sera transmis à l’URSSAF qui va communiquer l’information au service des impôts.

Choisir le domicile de sa micro entreprisse

D’après la règlementation en vigueur en France en la matière, toute entreprise française doit avoir une adresse physique qu’elle doit déclarer au centre de formalité des entreprises (CFE).

Lire également : Auto entreprise : quelles sont les procédures pour la fermer ?

Les obligations de formation

Les formations et diplômes sont obligatoires selon les activités. Au cas d’espèce, il est recommandé de suivre un stage de préparation à l’installation. Facultatif et réduit au niveau du coût, ce stage permet au futur micro entrepreneur d’avoir une base de connaissance solide sur la gestion d’une entreprise. Y sont abordés, les modèles de société ainsi que les contraintes comptables et juridiques.

micro entrepreneur

Avoir une assurance professionnelle

Même si votre activité ne vous oblige pas une assurance professionnelle, il est conseillé de procéder à une souscription. Il s’agira pour vous de garantir votre responsabilité, les biens les personnes…

Le respect des obligations comptables

La micro entreprise doit impérativement disposer d’un compte bancaire quoi qu’il ne s’agisse pas d’un compte professionnel comme le commercialisent les banques. D’ailleurs le statut de micro entreprise au sein d’une banque  engendre des avantages à l’endroit micro entrepreneurs.

Le fonctionnement d’une micro entreprise

S’agissant du fonctionnement d’une micro entreprise, il faut dire que l’entrepreneur individuel bénéficie d’un régime fiscal et d’un régime social simplifié. Dans le premier cas, le micro entrepreneur règle son impôt sur une base forfaitaire et non sur une base réelle. Dans le second cas, la  déclaration du statut de micro entreprise entraîne automatiquement l’option pour le régime micro social simplifié en ce qui concerne la déclaration des revenus et le  paiement  des cotisations contributions sociales.

Pourquoi opter pour une micro entreprise

Les motifs qui peuvent vous encourager à créer votre micro entreprise ne manquent pas. A cet effet, vous remarquerez d’abord que la création d’une micro entreprise est facile et rapide. De plus, le taux de prélèvement social et fiscal est faible, abattement forfaitaire pour le calcul du bénéfice souvent intéressant. Pour couronner le tout, la gestion d’une micro entreprise est très simplifiée.

Business