Comment faire une demande de financement pour un projet d’entreprise

Rares sont les entreprises capables de s’autofinancer entièrement, et tout entrepreneur doit un jour rechercher des sources de financement. Il peut s’agir d’une aide à la création d’entreprise auprès des organismes spécialisés, d’une demande de crédit auprès d’une banque, ou d’une recherche d’investisseurs privés.

Les principes de la démarche sont toujours les mêmes, et voici quelques conseils pour que la réussite soit au rendez-vous.

Lire également : Les particularités des logiciels CRM pour les IOBSP

Le montant doit être précis et motivé

Quelle est la somme d’argent exacte dont vous avez besoin ?

Comment va être utilisé cet argent ?

A lire également : Convention collective qui s’applique à une entreprise : tout savoir !

Ce sont les deux premières questions auxquelles vous devez répondre. Il est donc nécessaire de préciser le montant exact du financement recherché, et d’expliquer d’où vient ce chiffre.

Le projet doit être bien pensé

Pour convaincre d’éventuels investisseurs, qu’il s’agisse d’une banque ou de partenaires, il faut présenter un projet convaincant et bien ficelé, contenant au minimum :

  • Une étude de marché
  • Une analyse des risques et opportunités
  • Un plan de développement sur 3 ans
  • Un plan de financement

Tout ceci est généralement compris dans ce que l’on dénomme le Business Plan, un document duquel on ne peut se passer.

La demande doit être concise et complète

Une demande de financement regroupe des documents divers, allant d’une copie des pièces d’identité au business plan en passant par toute une série de formulaires.

Pour éviter que certains papiers ne se perdent, il est conseillé de tous les conserver dans un classeur bien organisé.

Pour les demandes sous forme digitale (qui constituent aujourd’hui la grande majorité), le plus simple est de combiner tous les documents PDF en un seul fichier. Celui-ci sera plus facile à manipuler.

Le ton de la lettre doit être adapté

Si tous les documents informatifs peuvent être simplement « copiés-collés » d’une demande à l’autre, il en va autrement de la lettre de demande.

En effet, celle-ci doit être adaptée à votre interlocuteur, et l’on ne présente pas son projet de la même manière à une banque, à un organisme d’état, à un partenaire privé, ou à une entreprise.

Vous trouverez ici quelques exemples de lettres de demandes financement.

Soigner sa crédibilité

Dans un monde idéal, seul votre projet serait jugé par les éventuels organismes de financement… Mais la réalité est bien différente. Il ne s’agit toutefois pas de discrimination, mais de crédibilité.

Ainsi, un jeune de 19 ans sans expérience et habillé en jean-basket a moins de chances d’obtenir un financement d’une banque pour sa boutique en ligne, qu’un professionnel expérimenté du secteur maitrisant les codes du monde du travail.

Pour obtenir une réponse positive à une demande de financement, il est impératif de transmettre une grande confiance, en s’appuyant sur un projet précis et complet, une présentation irréprochable, et une foi inébranlable dans la réussite future du projet.

Apprendre de ses échecs

Une demande de financement refusée n’est pas un échec, mais une occasion de s’améliorer. C’est ainsi que la suivante obtiendra une réponse positive.

La persévérance est une qualité partagée par tous les plus grands entrepreneurs.

Business