L’essentiel à savoir avant de souscrire à un rachat de crédit FICP locataire

Tout le monde peut se retrouver dans une situation de surendettement. Bien entendu, cela n’est pas favorable à ses projets d’investissements immobiliers. Heureusement, des solutions existent comme notamment le rachat de crédit FICP locataire. Des avantages intéressants y sont associés. L’essentiel à savoir !

Le rachat de crédit FICP locataire : comment ça marche ?

Parmi les solutions surendettement possibles, il y a notamment le rachat de crédit FICP locataire. Elle s’adresse uniquement aux personnes physiques déjà inscrites au fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP). C’est notamment le cas des emprunteurs qui se sont retrouvés à découvert pendant plus de 60 jours. Idem pour ceux et celles qui sont en procédure de surendettement. Bien entendu, il est difficile, voire impossible pour une personne inscrite au FICP d’obtenir un rachat de crédit. Grâce à l’hypothèque, certains propriétaires y parviennent. Les particuliers, eux, doivent respecter des conditions spécifiques pour être éligible au rachat de crédit.

A découvrir également : Comment obtenir rapidement un crédit en ligne ?

Pour rappel, le rachat de crédit ou le regroupement de crédits est une opération financière proposée par un organisme de prêt. Elle consiste à rassembler tous ses crédits donnant naissance à une seule mensualité avec un taux d’intérêt unique. La période de remboursement étant rallongée, les mensualités sont ainsi allégées. Grâce à un rachat de crédit, l’emprunteur augmente son reste à vivre. Et son taux d’endettement diminue automatiquement. Presque tous les types d’emprunts sont cernés par cette opération financière. En tête de liste, il y a notamment les crédits à la consommation. Les crédits renouvelables ainsi que les crédits immobiliers sont aussi inscrits dans la liste. Dans tous les cas, il est possible de souscrire à un rachat de crédit ficp locataire en tant que locataire.

Faire un rachat de crédit FICP locataire ; comment bien s’y prendre ?

Différents critères d’éligibilité sont retenus par un organisme prêteur avant d’octroyer un rachat de crédit. Il y en a trois pour être plus précis : les revenus de l’emprunteur, son taux d’endettement et son historique bancaire. Bien entendu, les clients bénéficiant du statut de fonctionnaire sont souvent privilégiés. Ils peuvent faire un rachat de crédit en tant que FICP locataire. Il s’agit d’une solution d’optimisation financière dédiée aux particuliers en situation de surendettement. Malheureusement, les salariés en CDD ont moins de chances par rapport aux CDI. En raison, les revenus mensuels qu’ils touchent ne sont pas vraiment stables. Ils ont donc un profil à risque.

A lire en complément : Les pièges à éviter pour un prêt personnel rapide

Il faut obligatoirement effectuer quelques démarches pour effectuer un regroupement de crédits FICP locataire. Pour accélérer les choses, mieux vaut recourir à des experts du domaine. Sinon, l’emprunteur devra réunir un certain nombre de documents demandés par l’organisme. Il s’agit, plus précisément, d’une copie (recto-verso) de sa carte d’identité ou de son passeport. Il faudra aussi une copie du livret de famille, un justificatif de domicile, une copie de la dernière taxe d’habitation ainsi qu’un relevé d’identité bancaire (RIB). L’organisme requiert aussi trois bulletins de salaire, une copie du dernier avis d’imposition et une attestation de travail. Le dossier de l’emprunteur sera incomplet sans une copie des trois relevées bancaires, la dernière quittance de loyer et l’attestation d’assurance.

Crédit