Comment mettre en place des procédures de contrôle internes pour votre entreprise

Au sein d’une entreprise, une partie ne doit pas être négligée : le contrôle interne et les procédures associées. Mais, en quoi cela consiste exactement et comment mettre en place ces procédures dans une entreprise ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Qu’est-ce que le contrôle interne d’une entreprise ?

Pour commencer, qu’est-ce que le contrôle interne ? Le contrôle interne d’une société consiste à mettre en place un certain nombre de procédures et processus pour renforcer la sécurité de l’entreprise. Notamment pour atteindre ses objectifs et assurer la conformité face aux lois mises en place pour le système. Ainsi, cela permet aussi de réduire les risques par rapport aux fraudes et d’être en totale adéquation avec le système, peu importe les objectifs de l’entreprise.

A lire aussi : Pourquoi faire appel a des prestataires de services de paiement ?

De cette façon, le contrôle interne permet de particulièrement mettre en place des procédures pour comprendre l’environnement de l’entreprise, les missions, les variables culturelles, etc.

Les trois leviers nécessaires aux procédures de contrôle interne d’une entreprise

À la mise en place des procédures du contrôle interne de l’entreprise, trois leviers sont indispensables à l’entreprise pour la gestion des risques.

A voir aussi : Quelle est la différence entre une SAS et une SASU ?

Ces trois piliers concernent une organisation comptable de la société, une documentation des risques et des procédures et enfin, la transparence et le traçage des opérations comptables de l’entreprise.

Lors de la mise en place de ce contrôle de sécurité, il est essentiel de prendre en compte ces 3 piliers.

Comment mettre en place des procédures de contrôle internes pour votre entreprise

Mettre en place des procédures et processus pour limiter les risques

Mais concrètement, comment mettre en place ces procédures de manière fiable pour éviter les risques liés à la sécurité ? C’est ce que nous allons voir dès maintenant en procédant étape par étape. 

Le périmètre de sécurité pour le contrôle interne

Pour commencer, pour mettre en place ces processus de contrôle interne, le périmètre de sécurité est indispensable.

Le périmètre d’action doit être défini pour mettre en place un plan d’action maîtrisé et fiable, et ainsi avoir une véritable organisation. De cette façon, vous mettrez en avant les sites concernés, les processus, mais également les risques possibles pour connaître votre champ d’action.

Connaître les processus de l’entreprise

Pour mettre en place une bonne gestion du contrôle interne des entreprises, la procédure doit prendre en compte le fait de lister les processus réalisés par les entreprises. 

Ainsi, ces processus et activités seront identifiés pour connaître le risque lié à chaque activité. La question à laquelle doivent répondre les entreprises est “Qu’est-ce que l’on fait comme activité ?” De cette manière, vous y verrez plus clair pour la mise en œuvre de la procédure.

Identifier les risques possibles pour le contrôle interne

Enfin, pour mettre en place des contrôles de qualité, il est essentiel de connaître les risques possibles. Pour chaque activité, posez-vous la question “Quel est le risque face à ces objectifs ?”

Pour les objectifs de facture, il faut vous demander quels sont les risques opérationnels ou encore financiers par rapport à cette activité.

Ainsi, il est essentiel d’y aller étape par étape pour mettre en place une procédure de contrôle interne de qualité. 

Business