Comment appliquer avec profit la théorie des Vagues D’Elliot ? 

Dans le trading, il existe plusieurs théories qui tentent d’expliquer le fonctionnement des marchés financiers. Et la plupart d’entre elles cherchent à analyser la psychologie du comportement des traders et comment elle impacte les marchés. La théorie des vagues D’Elliot est une des théories clés pour réussir une bonne prévision des marchés. Vous êtes débutant et vous aimeriez plus vous appropriez la théorie d’Elliot, cet article est pour vous.

Savoir distinguer les vagues d’impulsions

La plupart des indicateurs techniques ont une première partie de formation très difficile à interpréter. Dans le cas des vagues de la théorie d’Elliott, la première vague s’accompagne généralement d’actualités négatives dans une tendance haussière. Ce qui s’explique par le fait que la force de la précédente tendance n’est pas complètement dissipée. Au cours de la formation de cette vague, attendez-vous à de faibles estimations des bénéfices, à une volatilité élevée ou modérée et à des prévisions économiques négatives.

A lire en complément : Quelle est la durée maximum d'investissement sur le contrat objectif patrimoine ?

La vague 3, très décisive, est souvent la plus grande et la plus puissante de toute la tendance sauf pour les marchés de matières premières où c’est la cinquième vague qui l’est. Pendant et après son point médian, les actualités, la plupart d’entre elles, commencent à être positives. Et l’effet de la précédente tendance est complètement effacé. Ce qui s’accompagne d’une hausse des cours, des rapports de bénéfices et de positives prévisions économiques.

La vague 5 est celle qui vient compléter le schéma dans la direction de la tendance dominante, haussière ou baissière. Les actualités et les sentiments sont haussiers, les prix commencent à atteindre de nouveaux sommets, mais le volume est inférieur à celui de la vague 3. Généralement, ce n’est pas le meilleur moment pour acheter du fait que la tendance s’inversera. Mais vous pouvez acheter si vous agissez rapidement et surfez sur la vague 5.

A découvrir également : Comment investir dans le monde de la Bourse ?

Savoir distinguer les vagues de corrections

Ce sont essentiellement les vagues 2 et 4. La vague 2 est la première vague corrective qui rappelle la tendance haussière qui dominait récemment. Elle ne peut cependant dépasser le point de départ de la première vague au risque de briser le schéma. Les actualités qui concernent les performances économiques sont très mauvaises et il y’a une accumulation de sentiments négatifs avec des investisseurs à la vue baissière. Mais les choses s’améliorent petit à petit.

La seconde vague corrective est la vague 4 de la séquence. Ici les prix peuvent évoluer, mais attendez jusqu’à ce qu’elle retrace au moins 38,2 % de la précédente vague. Même si les choses semblent manquer de progrès, elles finissent par revenir à la normale une fois la vague terminée. C’est juste le type de la vague. Gardez à l’esprit que les vagues de corrections sont plus difficiles à identifier que celles impulsives.

S’approprier les trois règles 

Dans la théorie d’Elliott, sachez qu’il y’a trois règles cruciales à connaître. La première qui stipule que le retracement de la vague 2 se situe entre 50 et 61,8 % de la vague 1. La quatrième se décline entre 38 2 et 50 % de la vague 3 et jamais 100%. La troisième vague prolonge également la première vague selon un ratio de 1,618 et elle n’est jamais courte. Et les meilleures vagues pour entrer en transaction sont généralement les vagues correctives.

Aussi, lorsque vous débutez en trading ou que vous recevez des signaux, attendez la vague 4 pour entrer en transaction. Elle vous rend confiant et suit la plus longue.

Bourse
Show Buttons
Hide Buttons