Assurance au km : les avantages et les inconvénients

L’assurance au kilomètre est une formule d’assurance automobile de plus en plus populaire qui permet aux conducteurs de payer une prime proportionnelle à leur kilométrage annuel. Cette option est avantageuse pour les conducteurs occasionnels ou ceux qui utilisent leur voiture pour des trajets courts. Cependant, elle peut avoir des inconvénients pour les conducteurs réguliers. Découvrons ensemble dans cet article les avantages et les inconvénients de ce type d’assurance.

Qu’est-ce qu’une assurance au kilomètre ?

Une assurance au kilomètre est une formule d’assurance automobile dans laquelle le tarif de la prime est déterminé en fonction du nombre de kilomètres parcourus par l’assuré. Elle est adaptée aux personnes qui n’utilisent pas souvent leur véhicule ou qui parcourent de faibles distances. Ce type d’assurance leur permet donc de réduire les coûts d’assurance en évitant de payer une prime élevée pour une utilisation limitée du véhicule.

A lire également : Tout savoir sur l'assurance protection juridique

Les avantages d’une assurance au kilomètre

Les avantages d’une assurance au kilomètre sont divers et variés. Nous avons entre autre:

Un cout réduit

Cette formule d’assurance propose un prix relativement faible pour est conducteurs qui parcourent peu de kilomètres chaque année, car la prime d’assurance est basée sur le kilométrage réel.

A lire aussi : Est-ce obligatoire d’avoir une assurance scolaire ?

Une incitation à la prudence

Aussi, vu que les assurés sont taxés au nombre de kilomètres parcourus dans l’action, beaucoup veillent à être le plus prudent lors de leur déplacement. Ce leur permet de faire des déplacements inutiles et de prioriser ceux importants et nécessaires. Aucun kilomètre n’est donc perdu.

Aide à la préservation de l’environnement

La préservation de l’environnement est l’une des inquiétudes de tous les pays du monde. Pour apporter leur pièce à l’édifice, les assurances ont alors pensé à la création d’une formule pour les assurés afin que ceux-ci limitent leur déplacement. Cela aura donc une influence sur les émissions de CO2 des voitures assurées. Et dans la même foulée une préservation de la nature.

Une plus grande flexibilité

Les compagnies d’assurance offrent souvent différents forfaits pour s’adapter aux besoins de chaque conducteur, ce qui permet de choisir la formule la plus adaptée à sa situation.

Les inconvénients de l’assurance au kilomètre

Bien que l’assurance au kilomètre puisse sembler être une solution avantageuse pour certains conducteurs, elle présente également des inconvénients à prendre en compte. Tout d’abord, le coût par kilomètre peut être plus élevé que celui d’une assurance traditionnelle, ce qui peut rendre cette option moins avantageuse pour les conducteurs qui parcourent de longues distances.

De plus, les conducteurs qui souscrivent une assurance au kilomètre doivent se doivent d’installer un boîtier électronique dans leur véhicule pour mesurer leur kilométrage. Celui-ci peut donc représenter un coût supplémentaire, ainsi qu’une source d’inquiétude pour les conducteurs soucieux de leur vie privée.

En outre, en cas de dépassement du forfait kilométrique l’on pourrait être confronté à des frais supplémentaires ou à une pénalité, ce qui peut ajouter un stress financier supplémentaire. Certaines compagnies d’assurance peuvent même limiter les types de véhicules couverts par l’assurance au kilomètre, ce qui peut rendre cette option inadaptée pour les conducteurs de certains types de véhicules.

Comment bien choisir son prestataire en ligne pour une assurance au km ?

Plusieurs prestataires sur internet proposent des contrats d’assurance auto au km. Alors, pour trouver quelle est la meilleure assurance au kilomètre parmi toutes ces offres, il est important de définir au préalable tous ses besoins. Cette étape est indispensable pour sélectionner les agences qui proposent les contrats qui répondent à ces exigences énumérées. Ensuite, l’on peut procéder à une comparaison des tarifs de ces prestataires. Cette procédure demande une certaine concentration et un peu de temps, car en faisant un bon choix, on peut réaliser de belles économies. 

Ceci dit, pour trouver rapidement un contrat peu onéreux qui répond à ses exigences, il est préférable d’utiliser un comparateur en ligne. Il est important de préciser qu’en comparant les assurances au km, il faut également considérer des critères tels que les exclusions de garanties, la franchise, les garanties complémentaires offertes et les réductions possibles.

Comment souscrire une assurance au km en ligne ?

L’assurance au km est proposée par des agences physiques et des compagnies en ligne. Plusieurs automobilistes préfèrent souscrire à un contrat en ligne pour bénéficier des prix réduits et pour gagner du temps. Cette souscription n’est pas du tout chronophage, car elle se résume juste en quelques étapes qui sont les suivantes : 

  • Renseigner les informations nécessaires : une fois rendu sur la plateforme de l’assureur choisi, le souscripteur doit inscrire des informations sur lui (nombres de sinistres, date d’obtention du permis…) et sur son véhicule (le modèle, la marque, l’immatriculation…).
  • Choisir une formule d’assurance au km : l’assurance au km, comme les contrats classiques, se décline en trois offres (l’assurance au km au tiers, l’assurance au km tiers complémentaire et l’assurance au km tous risques). Après avoir choisi l’une de ces formule, il faudra également opter pour l’un des deux modes de fonctionnement de ce contrat à savoir le forfait kilométrique (qui est un forfait à l’année) ou l’assurance au km près parcouru (dont la prime se calcule chaque mois, en fonction des distances effectivement parcourues).
  • Payer le(s) mois de cotisation requis : la dernière étape consiste à payer un ou deux mois de cotisation, afin de recevoir une attestation auto et une carte verte temporaire, avec laquelle il est possible de circuler en attendant la délivrance de la carte verte définitive.

Après avoir souscrit sur cette plateforme, l’assuré dispose de quelques jours pour faire parvenir des pièces justificatives à ce prestataire (photocopie de la carte d’identité, certificat d’immatriculation du véhicule, RIB…), afin de valider cette opération.

Assurance