Les solutions de financement en faveur de la transition énergétique

financement

Pour financer la transition énergétique et tout particulièrement les projets d’énergies renouvelables, l’État ainsi que d’autres organismes mettent en place différentes aides et subventions à destination des particuliers. Cependant, il n’est pas toujours évident de s’y retrouver entre les différentes solutions de financement qui existent. Alors voici une liste des aides auxquelles vous pouvez avoir recours.

MaPrimeRénov

Cette nouvelle aide de l’État remplace le Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE), depuis le 1er janvier 2020. MaPrimeRénov est versée pour les propriétaires les plus modestes qui occupent leur logement principal. Celui-ci doit être construit depuis plus de 2 ans.

A lire en complément : Prêt Jeune Avenir (PJA) : Ce qu'il faut savoir

Attention, cette prime doit être demandée avant le lancement des travaux.

Les “Coups de Pouce” du dispositif des Certificats d’Économie d’Énergie (CEE)

Le système des Certificats d’Économie d’Énergie (CEE) fait profiter les particuliers de primes énergies sans condition de ressources, mais en fonction des revenus, financées par des fournisseurs d’énergie. Toutefois, un bonus appelé “prime énergie solidaire” est accessible sous certaines conditions de ressources.

A lire en complément : Simulation nécessaire pour un prêt sur mesure

On retrouve notamment le «Coup de Pouce Chauffage», le «Coup de pouce Thermostat avec régulation performante» ou encore le «Coup de Pouce Isolation».

À savoir que le montant de la prime repose non sur le coût des travaux, mais sur l’énergie économisée.

Le Chèque Énergie

Bien qu’il est principalement utilisé pour payer les factures d’énergie, le chèque énergie peut également être utilisé pour des travaux de rénovation énergétique, réalisés par des professionnels RGE.

Ayez bien en tête qu’aucune démarche n’est nécessaire pour en bénéficier. La liste des bénéficiaires est établie par l’administration fiscale en fonction du revenu fiscal de référence et de la composition du foyer. Aussi, refusez tout démarchage à domicile.

isolation

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

Il s’agit d’un prêt particulier à taux zéro, le taux d’intérêt est donc nul. Cet éco-prêt a pour objectif de financer les travaux d’amélioration de la performance énergétique d’un logement.

Cette aide est accordée jusqu’en 2021, accessible sans condition de ressources, et pour les logements déclarés comme résidence principale, antérieurs au 1er janvier 1990.

La TVA réduite à 5,5 %

Si vous réalisez des travaux d’éco-rénovation, une partie de l’ouvrage peut bénéficier d’une TVA à taux réduit à 5,5 %. Elle concerne notamment l’installation de matériaux et d’équipements de production d’énergie utilisant une source d’énergie renouvelable.

L’aide “Habiter Mieux” de l’ANAH

L’Agence Nationale de l’Habitat (l’ANAH) aide financièrement les ménages les plus modestes à réaliser des travaux de rénovation énergétique. Au sein du programme “Habiter Mieux”, le volet “Habiter mieux Sérénité” concerne le financement des travaux permettant de gagner au moins 25 % en énergie.

Les aides de l’ADEME

L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) peut également verser des subventions dans le cadre de la maîtrise de l’énergie pour des maisons individuelles. Elle propose aussi des aides pour le pré-diagnostic et l’investissement.

La réduction d’impôt Denormandie

Il s’agit d’une réduction d’impôt pour un investissement locatif dans l’ancien. En d’autres termes, cette défiscalisation incite les particuliers à acheter un logement à rénover dans certains quartiers des 222 villes du plan “Action coeur de ville”.

Les travaux doivent être à hauteur d’au moins 25 % du prix du logement.

Les aides d’Action logement

L’association Action logement peut accorder une subvention, ainsi qu’un prêt à 1 % pour contribuer au financement des travaux capables d’améliorer la performance énergétique d’un logement. Sont concernées les propriétaires qui occupent le logement ou encore les sociétés civiles immobilières (SCI). Tandis que le logement doit être situé dans l’une des communes participant au programme Action coeur de ville.

Les aides régionales et locales pour financer les énergies renouvelables

N’hésitez pas non plus à vous tourner vers les collectivités territoriales telles que votre commune, département ou région qui peuvent contribuer au financement de la transition énergétique. Selon votre zone géographique, votre dossier ou encore les performances d’économies d’énergies réalisées, le montant peut différer.

De plus, certaines collectivités peuvent autoriser une exonération de la taxe foncière temporaire, totale ou partielle, pour les propriétaires de logement réalisant des travaux d’économie d’énergie.

Pensez à vérifier si les aides auxquelles vous faites appel sont cumulables avec d’autres solutions de financement.

Une autre manière de faire des économies en privilégiant les énergies renouvelables est de comparer vos différents fournisseurs d’énergie !