L’âge de départ à la retraite pour les travailleurs indépendants

Les travailleurs indépendants, eux aussi, cotisent à un régime de retraite pendant leur vie active. Ceci dit, lors du départ à la retraite, ils pourront recevoir une pension de vieillesse. Ils pourront aussi le toucher sous certaines conditions en cas de retraite anticipée. À quel âge ces travailleurs indépendants partent-ils à la retraite ? On vous apporte de plus amples informations dans cet article.

Le départ à la retraite

Ce commerçant, cet artisan et ce professionnel, exerçant une profession libérale, partent à la retraite au même âge que le salarié. Cet âge de retraite des indépendants est fixé à 62 ans pour les générations qui sont nées à partir de 1995. Si vous êtes né avant cette année, vous pouvez partir à la retraite entre 60 et 61 ans et sept mois.

A lire également : Comment obtenir un formulaire de demande de retraite ?

Lorsque vous atteignez cet âge de départ à la retraite, notamment à 62 ans, vous pouvez demander la liquidation de vos droits à la caisse de retraite. Vous devez tout de même comprendre que même si vous avez 62 ans, il se peut que votre pension soit minorée. Ce sera le cas si vous ne remplissez pas un certain nombre de trimestres d’assurance. Pour éviter cette décote, le travailleur indépendant peut très bien continuer de travailler après ses 62 ans pour remplir ce nombre de trimestres d’assurance requis. L’autre solution est aussi de continuer à travailler jusqu’à 67 ans, âge pour lequel on bénéficie d’une retraite à taux plein. Il est à préciser que pour les générations nées avant 1995, l’âge pour profiter du taux plein pour la retraite est fixé entre 65 et 66 ans et sept mois.

A découvrir également : Quelle épargne à 50 ans ?

Partir en retraite anticipée

Sachez qu’un travailleur indépendant peut très bien partir en retraite anticipée. Il y a quelques conditions à remplir pour ne pas subir la décote. Pour pouvoir partir en retraite anticipée et pour profiter d’une retraite à taux plein, vous devez remplir les conditions suivantes :

  • Vous avez commencé à travailler jeune,
  • Vous avez validé quatre ou cinq trimestres d’assurance avant la fin de votre 16ème ou 20ème anniversaire,
  • La durée d’assurance que vous avez eue au cours de votre carrière est supérieure ou égale à la durée nécessaire pour profiter de cette retraite à taux plein.

Quand on dit « anticipée » ici, on dit une retraite avant 62 ans. Vous pouvez prendre votre retraite entre 57 et 60 ans. Cependant, dans certains cas, notamment en cas d’incapacité permanente faisant au moins 50% ou en cas de handicap lourd, on peut partir à la retraite à partir de 55 ans. Dans ce cas particulier, il faut tout simplement présenter une certaine durée d’assurance validée et une certaine durée d’assurance cotisée. Pour cette incapacité ou ce handicap, on ne fera pas attention au nombre de trimestres.

Vous devez comprendre que pour les travailleurs indépendants, le dispositif de retraite anticipée pour carrière pénible n’existe pas. Ils ne pourront profiter de ce dispositif que s’ils ont cotisé à la branche « accident du travail-maladie professionnelle ».

Retraite