Comment la hausse des prix va avoir un impact direct sur les taux des crédits conso ?

Lors d’un prêt à consommation, certains taux sont appliqués à la somme empruntée. Ce pourcentage dépend du montant, mais peut aussi connaître des modifications en cas de hausse des prix sur le marché. Découvrez ici comment ce facteur aura un impact sur les taux des crédits conso.

Les taux des crédits conso

C’est le taux fixé par les structures bancaires et les établissements prêteurs sur les différents types de crédits à consommation disponible. C’est un montant à payer par le consommateur en plus du montant exact emprunté.

A lire en complément : Quatre raisons d’effectuer une simulation crédit travaux

Il est déterminé en pourcentage, en fonction de la somme du crédit contracté. Ce qui signifie que plus le montant emprunté est élevé, plus le taux du crédit l’est également. Cependant, comme sur Cofidis.fr, le taux de crédit prêt fixe ou variable est fixé en fonction de chaque établissement prêteur.

Le montant fixé pour ces taux peut être influencé par la hausse des prix des articles sur le marché. Ce qui entraîne une difficulté pour les foyers. Les besoins de prêt  conso sont alors énormes.

Lire également : A quoi sert un rachat de crédit ?

L’impact de la hausse des prix sur les taux fixes des crédits conso

Le taux de crédit fixe est le choix très souvent conseillé au consommateur. En effet, ce taux est appliqué à ce dernier en fonction de la somme prêtée. Ainsi, le pourcentage est appliqué au montant du crédit contracté, que l’emprunteur devra payer pendant la période de remboursement du prêt en plus du capital.

la hausse des prix

Ce taux reste inchangé même si une éventuelle inflation survenait dans cet intervalle de temps. Ce qui veut dire qu’aucun événement postérieur à la signature du contrat de prêt ne peut affecter le taux de crédit fixe. Un autre prêt suivant après celui-ci pourrait se voir appliquer les nouveaux taux définis suite à l’impact de l’inflation.

La hausse des prix et les taux variables des crédits conso

En période d’inflation, les taux variables sont les plus affectés. En effet, lors du contrat de prêt à conso, le taux fixe et variable sont laissés au libre choix du l’emprunteur. Le plus flattant est celui variable puisqu’il est généralement plus bas que l’autre. Cependant, ce taux variable contient un grand risque. Après la signature du contrat, la période de remboursement est impactée par la hausse des prix.

Ainsi, le changement des taux des crédits agit sur celui écrit dans le contrat. Ce qui veut dire qu’il peut varier. Vous n’aurez donc pas à payer le même taux durant la période de remboursement. Il faut ajouter que les taux de crédit conso variable peuvent baisser lorsqu’il y a inflation. Ceci, pour permettre aux foyers de s’en sortir, surtout si ce phénomène n’affecte pas les salaires.

En somme, les taux fixes et variables sont ceux qui s’appliquent au libre choix de chaque établissement prêteur. Néanmoins, la hausse des prix a un impact sur ces prévisions. Les taux fixes sont ceux qui restent inchangés sur un contrat de crédit conso signé avant l’inflation. Quant à ceux variables, les modifications agissent sur les contrats, même en cours de remboursement.

Crédit