Comment fonctionne un compte titres ordinaire ?

Avant de détenir des actifs financiers, vous devez vous organiser de sorte à ouvrir un compte titre ordinaire. C’est un moyen efficace pour acheter ou vendre des actions ou des obligations. Toutefois, avoir une maîtrise du fonctionnement de ce type de compte est pour vous un grand avantage. C’est d’ailleurs dans le but de vous accompagner dans cette perspective que ce dossier est mis à votre disposition.

Le fonctionnement d’un compte titre ordinaire

Le compte titre ordinaire représente un outil de diversification de patrimoine à partir duquel vous pouvez gérer un portefeuille d’instruments financiers très divers. En effet, pour fonctionner, votre CTO doit être rattaché à un compte espèces. Ce dernier servira à alimenter le compte titre pour le paiement des ordres d’achat.

A lire également : Banque en ligne : quels critères pour bien choisir ?

Aussi, il sera le réceptacle des liquidités qui proviennent des ventes de titres et des coupons d’obligation. Par ailleurs, il permet à travers le service de règlement différé, le logement des espèces apporter en couverture d’ordres de bourse avec effet de levier. Vous devez savoir qu’il faut impérativement que le compte espèces associé à votre compte titre soit crédité avant de passer un ordre d’achat.

Le CTO peut être géré au choix en gestion individuelle, en gestion conseillée ou en gestion sous mandat. C’est une offre qui varie d’un intermédiaire financier à un autre. Si vous êtes titulaire d’un compte titre ordinaire, sachez que pour investir ou désinvestir, vous pouvez transmettre vos instructions par internet, par téléphone ou en allant dans une agence.

A voir aussi : Société Générale particulier : se connecter à son compte

Les caractéristiques d’un compte titre ordinaire

compte titre ordinaire

Le CTO est encore appelé compte d’instruments financiers dans certaines banques. Il peut être individuel, joint, détenu en indivision ou démembré entre les nus-propriétaires d’une part ou l’usufruitier d’autre part. Cependant, il possède quelques caractéristiques principales à retenir.

En premier lieu, vous avez la diversification. En effet, avec un CTO, les titres et fonds sont éligibles sans limitation géographique et ne dépendent pas de la nature des instruments financiers. En second lieu, il y a la souplesse.

Cela se rattache à la possibilité d’ouvrir un compte titre ordinaire individuel, joint, pour un non-résident fiscal ou pour un mineur. Il y a aussi l’absence de montant maximum, la disponibilité des avoirs à tous moments et la fiscalité de droit commun qui sont aussi des caractéristiques d’un CTO. Pour finir, retenez que les risques encourus par un titulaire de CTO dépendent de la qualité des émetteurs et du mode d’acquisition.

Compte titre ordinaire : les points à connaître

Comme il a été souligné ci-dessus, le CTO, c’est l’outil le plus accessible pour investir en bourse, car il permet de passer des ordres d’achat ou de vente. Il est important de savoir qu’avec de bons instruments, vous pouvez investir sur des actions de société émettrice internationale en dehors de l’Union européenne. Notez aussi que vous pouvez passer vos ordres d’achat ou de vente sur des produits dérivés comme les bons de souscription d’action.

En gros, si vous utilisez le CTO pour investir en bourse, vous bénéficiez d’une liberté d’action qui offre en retour un maximum de possibilités dans un compte titre. Vous ne serez pas bridé par les contraintes légales ni par les exclusions sectorielles.

Vous savez désormais comment fonctionne un compte titre ordinaire, vous pouvez en ouvrir pour réaliser vos objectifs patrimoniaux.

Banque