Comment estimer le montant de son prêt immobilier?

Lorsque l’on souhaite faire l’acquisition d’un bien immobilier, qu’il s’agisse d’un investissement personnel ou bien d’un investissement locatif, il est essentiel de faire le point sur sa situation financière avant d’entreprendre les premières recherches.

Dans la plupart des cas, un emprunt auprès d’un établissement de crédit est nécessaire afin de mener à bien la réalisation du projet. Or, la décision des banques – d’accorder ou de refuser un prêt immobilier – se base sur plusieurs critères, qu’il est préférable de remplir afin d’avoir une réponse favorable, suite à sa demande de crédit immobilier.

Lire également : Crédit immobilier 2017 : confirmation de la hausse des taux

Connaître sa capacité d’emprunt avant de commencer les premières visites immobilières permet d’orienter ses recherches en fonction d’un budget précis, et d’éviter certaines déceptions après la signature du compromis de vente.

A découvrir également : Rachat de crédit : 5 choses à savoir avant de faire la demande

Simuler le montant de son prêt immobilier grâce à une calculatrice en ligne

Avant de commencer les premières démarches auprès de la banque ou d’un courtier en immobilier, il est possible de réaliser une estimation de sa capacité d’emprunt grâce à un simulateur de crédit en ligne.

Renseigner ses revenus pour calculer son prêt

Le simulateur demande en premier lieu de remplir plusieurs champs relatifs à sa situation financière. Les premières informations à rentrer concernent les revenus de l’emprunteur ainsi que ceux du ou des co-emprunteurs dans le cas échéant. Il faut également renseigner toutes les autres sources de revenus comme les différentes primes ou les loyers perçus.

Faire la synthèse de ses dépenses mensuelles

Il faudra ensuite faire l’état des lieux des dépenses, à savoir les charges récurrentes. Ces charges englobent les mensualités des crédits en cours : remboursement d’un prêt immobilier ou d’un crédit à la consommation. Pour les locataires, il faudra aussi préciser le montant du loyer actuel.

Les informations relatives au prêt immobilier

Pour finaliser l’estimation de l’emprunt immobilier, il faut ensuite saisir dans le simulateur la durée du crédit choisie, ainsi que le montant du taux d’intérêt, sans l’assurance. Une fois tous les champs remplis la calculatrice de crédit immobilier donnera une estimation du montant du prêt qu’il est possible de demander.

Calculer le montant et les échéances de remboursement de son crédit immobilier

En simulant votre capacité d’emprunt, vous obtenez une estimation du montant qu’il est possible d’emprunter. Il est probable que le résultat du véritable calcul fait par les établissements bancaires ou un courtier diffère quelque peu de l’estimation. Certains éléments peuvent en effet modifier le montant d’emprunt estimé. Par exemple, si le futur acquéreur dispose d’un apport personnel suffisant, permettant de couvrir les frais de notaire ainsi que les frais de négociation, voire plus, le montant de son prêt peut être éventuellement plus élevé que celui de la simulation.

Comprendre les critères pris en compte par les banques pour attribuer un prêt immobilier

Les banques prennent en compte plusieurs critères pour accorder un prêt immobilier. Le premier est la capacité de remboursement de l’emprunteur, qui doit être compatible avec le montant emprunté ainsi que la durée du prêt. Pour évaluer cette capacité, les banques étudient notamment les revenus réguliers et stables de l’emprunteur (salaire, pensions…), ses charges fixes (loyer, crédits en cours…) et sa situation familiale (nombre d’enfants à charge).

Un deuxième critère important est le taux d’endettement maximal accepté par la banque. Il correspond au pourcentage des revenus nets mensuels consacrés aux différents crédits souscrits par l’emprunteur. Ce taux ne doit généralement pas dépasser 33% afin que celui-ci puisse faire face à ses dépenses courantes.

Le profil personnel et professionnel de l’emprunteur entre aussi en ligne de compte dans l’étude de son dossier : stabilité professionnelle, ancienneté dans sa fonction actuelle, type de contrat (CDI ou CDD) sont autant d’éléments scrutés minutieusement par les analystes financiers des organismes financiers.

Il faut considérer le marché immobilier lui-même : certains secteurs géographiques peuvent présenter une forte tension immobilière, ce qui peut impacter positivement sur votre dossier si vous souhaitez acquérir un bien situé dans ces zones.

Comment négocier les conditions de son prêt immobilier pour optimiser son taux d’intérêt et ses mensualités

Après avoir obtenu une simulation de prêt immobilier, pensez à bien négocier les conditions proposées par la banque pour obtenir le meilleur taux d’intérêt. Plusieurs éléments peuvent être pris en compte :

• Les caractéristiques du bien immobilier (type de logement, situation géographique)

• L’apport personnel (plus cet apport est conséquent, plus les chances d’obtenir un taux avantageux sont grandes)

Il faut aussi prendre en compte les frais liés au crédit qui peuvent impacter significativement le coût total du prêt : frais de dossier, assurance emprunteur… Pensez à bien comparer plusieurs offres avant d’en choisir une. Effectivement, il peut y avoir des différences notables entre deux organismes financiers.

N’hésitez pas à faire appel à un courtier en crédit immobilier pour vous aider dans cette démarche. Ces professionnels connaissent parfaitement le marché et sauront vous guider vers les meilleures offres selon votre profil. Ils s’occupent aussi des formalités administratives liées au processus d’emprunt.

Sachez qu’il existe aujourd’hui différentes options permettant aux emprunteurs ayant contracté un prêt immobilier récemment et dont la conjoncture actuelle aurait changé (baisse des revenus suite à une perte ou une baisse d’activité) de renégocier leur contrat initial pour bénéficier notamment d’un taux d’intérêt plus avantageux.

Crédit