Quelles sont les raisons d’investir dans un local commercial ?

Généralement, on investit dans l’immobilier soit pour le louer ou pour y habiter. Seulement, investir dans un local commercial peut être plus avantageux. Il s’agit ici d’acheter les murs d’un commerce dans l’optique de le mettre en location. Le local commercial qui est totalement différent du fonds de commerce est un local où est exercée une activité commerciale. Quels peuvent bien être les avantages à investir dans ce genre d’immobilier ? Le présent article vous informe sur le sujet.

Investir dans un local commercial pour une rentabilité certaine

Une meilleure rentabilité

L’investissement dans un local commercial à Nice par exemple est un moyen sûr d’avoir plus de rentabilité que pour les appartements. Un investissement dans un local commercial peut rapporter entre 4 et 10 % de rendement par an en moyenne. Ce taux est pratiquement le double de ce que pourrait générer un appartement se situant dans la même zone l’année. Le rendement annuel du bien résidentiel étant compris entre 2 et 5 %. Il faut noter que le prix d’achat d’un mètre carré d’un local commercial est de 20 à 40 % inférieur à celui d’un appartement. La comparaison est faite ici entre le local commercial et une habitation au rez-de-chaussée.

Une location plus stable

Le bail du local commercial est signé pour une période de 9 ans suivant des périodes de possible résiliation de 3 ans. De ce fait, il n’est pas très fréquent de changer de locataire comme dans le cas d’une habitation. Avec ce type de contrat, le locataire ne peut pas mettre fin au contrat selon son bon vouloir. Il est tenu d’atteindre une période triennale et de notifier au propriétaire sa décision de quitter les lieux 6 mois avant l’échéance. C’est à cause de ce processus que l’on désigne cette forme de baux par « 3, 6, 9 ».

L’avantage pour le bailleur est qu’il a plus de visibilité sur les loyers qu’il perçoit. Par ailleurs, le locataire même en temps de crise doit payer son loyer au risque d’être expulsé. En effet, dès qu’il est expulsé, il perd une partie importante de son fonds de commerce. En outre, s’il veut rompre le bail, il restera devoir les loyers jusqu’à ce que la période triennale vienne à terme. Dans le cas contraire, il est obligé de trouver son remplaçant tout en lui cédant son bail. Les locataires sont donc plus fidèles dans un local commercial.

La souplesse du bail

Bien vérifier le bail

La loi française n’est pas très rigide sur les baux commerciaux, contrairement à ce qui est la norme au niveau d’un bail d’habitation. Cela concerne précisément la répartition des charges entre les propriétaires et les locataires. Les beaux commerciaux donnent plus de libertés. Avec ce bail :

  • Les taxes qui doivent revenir au bailleur comme celles foncières peuvent être assurées par le locataire ;
  • Les travaux d’entretien peuvent lui revenir également ;
  • La caution à déposer est fixée de façon commune entre les deux protagonistes, etc.

Même si cet investissement présente tous ces avantages, il est plus qu’important de tenir compte de l’emplacement du local commercial avant de réaliser l’investissement.