Quelle retraite pour un micro entrepreneur ?

Tout entrepreneur expérimenté le sait, immédiatement après la création de son entreprise, les courriers arrivent. Parmi les publicités qui vont directement à la poubelle peuvent se trouver quelques documents officiels importants. L’entrepreneur indépendant recevra, généralement dans quelques jours, les premiers documents de l’URSSAF. Jusque-là, tout est normal. Mais rapidement, l’auto-entrepreneur risque d’être pris au dépourvu parce qu’il recevra des documents surprenants.

Parmi les plis à la limite du contenu acceptable se trouvent le courrier fréquent de certaines caisses de retraite complémentaires . Pour obliger l’entrepreneur indépendant à répondre, le message invoque le caractère obligatoire des procédures.

A lire également : Comment obtenir un formulaire de demande de retraite ?

Les fonds de pension complémentaires, tels que le Groupe Klesia(ancien Groupe Mornay), La Réunion, AG2R, Vauban Humanis,APICIL,LOURMEL,MALAKOFFMEDERIC

Certaines organisations invitent sans pression à l’adhésion, d’autres sont beaucoup moins respectueuses et cherchent à forcer la main de l’auto-entrepreneur. Voici la liste complète des fonds de pension complémentaire.

A voir aussi : Comment calculer la décote retraite fonctionnaire ?

Caisses de pension complémentaires, des présentations douteuses ? Un exemple de courrier reçu par le nombre d’auto-entrepreneurs :

« Le groupe (censuré) a été désigné par ARRCO et AGIRC pour collecter votre adhésion à la retraite . Vous ne vous êtes pas encore prononcé sur le choix de l’organisme.

Nous vous rappelons que cette formalité est obligatoire . Contactez-nous dès que possible, nous serons en mesure d’accompagner dans la régularisation de votre situation. »

Caisse de pension complémentaire : est-ce obligatoire ?

En France, toute nouvelle entreprise est tenue de s’inscrire à un fonds de pension complémentaire (pour protéger ses employés). Lorsque ces lettres invoquent le caractère obligatoire des procédures, elles sont vraies. Mais l’histoire ne s’arrête pas là.

Les fondsde pension complémentaires sont dessociétés , c’est-à-dire des organismes àbut lucratif . Ils ne dépendent pas de l’Etat, ce sont desorganisations privées qui cherchent à vendre leurs services. Certaines présentations, invoquant des lois, chercheraient-elles à induire en erreur l’entrepreneur autonome ?

Certes, il y a deux régimes, l’un pour les employés et l’autre pour les cadres supérieurs. Certes, il est vrai que les employés relèvent de l’ARRCO et que les gestionnaires sont sous la responsabilité de l’AGIRC . Mais comment tout cela concerne-t-il l’auto-entrepreneur  ?

Quel intérêt pour l’auto-entrepreneur ?

Le but d’une auto-entreprise est de permettre à l’auto-entrepreneur de se livrer à une activité professionnelle sur une base individuelle. En créant son propre entreprise, l’auto-entrepreneur n’est pas destiné à embaucher. L’embauche est légale, mais compte tenu des plafonds, elle sera rarement rentable.

Ainsi, contrairement aux entreprises, l’auto-entrepreneur ne sera jamais (ou très rarement) un employeur. Et pourtant, l’auto-entrepreneur recevra les mêmes lettres des fonds de pension complémentaires que le fondateur d’une société anonyme qui embauchera beaucoup de gens.

Caisse de pension complémentaire pour les employés d’un entrepreneur indépendant qui n’embauche pas ?

Puisque l’auto-entrepreneur n’est pas destiné à être un employeur, il n’aura généralement pas d’employés. La grande majorité des auto-entrepreneurs ne sont donc pas touchés par le courrier des caisses de retraite (puisqu’il n’y aura pas d’embauche).

Néanmoins, l’affiliation à une caisse de pension complémentaire pour ses salariés reste obligatoire. Même si les employés pas exister. Oui, il faut vraiment s’accrocher pour saisir le raisonnement administratif. Quelle perte de temps, papier, timbres. Est-ce pour mieux protéger l’entrepreneur indépendant ? Pas du tout ! Entrepreneur indépendant est un travailleur indépendant (TNS) et sa caisse de retraite complémentaire personnelle avait été choisie le jour de sa déclaration d’auto-entrepreneur .

Caisse de pension complémentaire : peut-on les ignorer ?

Oui, malgré la nature obligatoire, l’auto-entrepreneur peut tranquillement ignorer ces lettres . Parce qu’en l’absence de réponse, une caisse de pension complémentaire sera automatiquement attribuée à l’auto-entreprise.

En d’autres termes, si vous ne répondez pas, vous serez assigné automatiquement un caissier, mais si vous répondez, vous choisissez vous-même. Dans les deux cas, que vous renvoyez le courrier ou non, vous n’aurez rien à payer puisque vous n’avez pas d’employés.

Si vous envisagez d’embaucher dans votre entreprise, nous vous recommandons que vous choisissez vous-même votre caissier. Parce qu’une fois assigné, vous ne pourrez plus la modifier, l’attribution est définitive.

En cas de doute, si le courrier reçu ne repose pas sur une présentation douteuse, n’hésitez pas à contacter directement l’organisation pour poser vos questions.

Retraite
Show Buttons
Hide Buttons