NFT : le point sur les termes techniques

Depuis quelques années, le numérique prend de plus en plus d’importance dans le monde. Cet élan embrasse également le monde des actifs. Aujourd’hui, il est possible de dénombrer une multitude de jetons numériques ou d’actifs numériques qui prennent de jour en jour de la valeur compte tenu de leur spécificité ou de leur rareté. Au vu de cette nouvelle tendance et de sa propension à émerger, il est de bon ton de plus s’approprier la notion de NFT ainsi que celles qui lui sont apparentées.

La marketplace des NFT

NFT ou encore Non Fongible Token, peut se traduire par jetons non tangibles. Il s’agit tout simplement d’une classe très particulière d’actifs numériques de tous genres. Ils sont uniques et ne peuvent tout simplement pas être remplacés par des équivalents. Ainsi, la notion de NFT Marketplace, comme expliqué ici permet de désigner des plateformes ou des interfaces virtuelles le plus souvent, où s’effectue l’échange des NFTs.

A découvrir également : Quels sont les dangers du Bitcoin ?

Sur un marketplace, il est alors possible de procéder à l’achat ou à la vente des NFTs en toute quiétude. Il existe à cet effet de nombreux marketplace. On distingue donc, toutes Blockchains ou toutes technologies de stockage et de transmission de données confondues, les marketplace suivants :

  • OpenSea,
  • Rarible,
  • Sorare,
  • Solanart,
  • Binance,
  • Veve,
  • FTX.

Ce sont sur ces marketplaces qu’a lieu l’achat de NFT.

A lire aussi : 3 choses à savoir avant d’investir dans le Bitcoin

Comprendre les NFT

Blockchains pour stocker les NFT

En raison de la subtilité ou de la particularité des NFTs, il existe des technologies de stockage et de transmission indépendantes qui sont mises en place : les Blockchains. Ce sont comme de grandes bases de données accessibles à un tous ses utilisateurs. Les Blockchains sont diversifiés, sécurisés et permettent aux utilisateurs d’accéder facilement à l’ensemble des échanges qu’ils y effectuent depuis sa création.

D’un autre côté, les Blockchains ont l’avantage d’offrir une rapidité très appréciable dans les transactions de ces utilisateurs. Son système de fonctionnement est hautement sécurisé et protège ses utilisateurs d’une quelconque forme de détournement. Par ailleurs, les Blockchains offrent aussi un gain de productivité et d’efficacité en raison de son principe de fonctionnement qui repose essentiellement sur un protocole informatique très compétent et autonome.

NFT et cryptomonnaie

Au même titre que les NFTs, les cryptomonnaies ne sont rien d’autre que des actifs numériques. Elles sont comme des monnaies numériques que vous pourrez facilement stocker dans une banque numérique. Il est possible de transformer cette monnaie en monnaie courante dans les institutions agréées, afin d’utiliser par la suite cette somme pour divers besoins. À la différence des NFTs, les cryptomonnaies sont fongibles. Autrement dit, elles sont inter échangeables. Il est alors possible de trouver l’équivalent d’une cryptomonnaie lorsqu’elle est rapportée à une autre cryptomonnaie. Ceci dit, tout comme les NFTs, les cryptomonnaies sont également stockables sur des Blockchains. La valeur de ces deux actifs numériques est fortement influencée par l’offre et la demande.

Les actifs numériques sont désormais d’actualité. Ils sont de plus en plus préférés par bon nombre de personnes et possèdent des caractéristiques qui cadrent parfaitement avec le principe de dématérialisation des ressources financières.

Crypto