Aviva Epargne Plurielle : les avis sur cette assurance vie

L’assurance-vie Aviva met à disposition des contrats caractérisés par une grande flexibilité et conformes aux besoins des épargnants. De surcroît, vous bénéficierez d’une grande souplesse du point de vue fiscale grâce à laquelle vous pourrez garantir votre futur y compris celui de vos proches. Parmi les offres d’Aviva, on distingue Aviva Epargne Plurielle dont nous vous proposons de découvrir l’avis dans ce guide.

Le contrat Aviva Plurielle

Aviva Plurielle est un contrat proposant une gestion libre et une gestion pilotée avec diverses options :

A découvrir également : 3 choses à faire pour choisir le bon contrat d’assurance

  • L’orientation prudente : un placement plus élevé sur le fonds euros.
  • L’orientation équilibre : un partage égal entre les divers supports.
  • L’orientation dynamique : avec une mise en évidence des supports d’unités de compte.

Vous pouvez obtenir la gestion sous-mandat avec Aviva Epargne Plurielle pour un euro. Contrairement aux autres modes de gestion, le capital sera pris en charge par des spécialistes de l’investissement.

La flexibilité de versement et de retrait

Accessible sans conditions d’âge ni de montant minimum d’investissement et dépourvu d’obligation de versement l’assurance Aviva Epargne plurielle vous donne accès à tous les types de support d’investissement à l’image du fonds garanti, des obligations, des actions ou encore d’immobilier avec une seule alternative d’épargne. Vous pourrez de ce fait constituer votre capital à votre rythme, en fonction de votre peur des risques. Aussi, le capital sera exempté de toute charge fiscale immédiate sur les revenus, du moment que vous ne retirez pas vos placements.

A lire en complément : Résiliation : résilier son assurance habitation chez Assurland

La fiscalité sur Aviva Epargne Plurielle est considérée en fonction d’un calcul précis prenant en compte chaque retrait. Vous retirez une partie de vos placements et une partie de vos revenus accumulées. Grâce à cela, vous serez à même de bénéficier d’une pression fiscale et sociale plus basse.

Par exemple, imaginons que vous avez fait un placement de 30 000 euros nets de frais d’entrée sur votre contrat Aviva Epargne Plurielle. Quelque temps après, le contrat présente une valeur de rachat de 30 900 euros. Vous prenez l’initiative de retirer les 900 euros gagnés, dans l’objectif de garder intact votre capital de départ.

La fiscalité concernera seulement 26,21 euros de votre retrait, cela est l’équivalent de la part des gains taxables dans cette opération de retrait. La taxe du solde de la plus-value sera appliquée à l’occasion des prochains retraits.

Aviva Epargne Plurielle les avis sur cette assurance vie

À propos de l’imposition au-delà de 8 ans

En plus du report de l’imposition qui est bénéfique, Aviva Epargne propose un choix de mode d’imposition entre un prélèvement forfaitaire unique et une imposition au taux graduel de l’IRPP ou impôt sur le revenu des personnes physiques avec tous les revenus du foyer fiscal. Pendant les huit premières années du contrat, ce prélèvement unique va réduire de 30% la part de plus-value qui a été retirée. Sachez que ce PFU se compose d’un prélèvement fiscal estimé à 12,8 % ainsi que de prélèvements sociaux qui s’élèvent à 17,2 %.

Assurance-vie Aviva Epargne Plurielle : une alternative flexible

Jouissant d’un cadre fiscal intéressant et d’une grande flexibilité, Aviva Epargne Plurielle vous offre la possibilité de :

  • Développer votre épargne
  • Vous constituer un patrimoine d’épargne à votre propre rythme
  • Anticiper au mieux votre retraite
  • Préparer la transmission de patrimoine
  • Obtenir des revenus supplémentaires avec un faible taux fiscal

La fiscalité d’Aviva Epargne Plurielle

L’assurance-vie jouit d’un cadre fiscal attrayant, aussi bien durant la période de constitution de l’épargne que pendant la transmission. De ce fait, il vous sera possible d’épargner à votre rythme, sans vous voir apposer des charges fiscales immédiates sur vos revenus, du moment que vous ne retirez pas votre capital, contrairement aux autres produits d’épargne fiscalisables. Enfin, lors de la récupération, c’est uniquement la part des gains qui fera l’objet d’une fiscalisation.

La fiscalité sur l’assurance-vie est définie sur la base d’un calcul spécifique considérant qu’à chaque retrait, une part de votre placement et une part des revenus accumulées seront retirées. Grâce à cela vous serez en mesure de jouir d’une pression fiscale et sociale plus basse et de ce fait d’un gain net plus conséquent.

Par ailleurs, la fiscalité au retrait est définie par l’ancienneté du contrat d’épargne et commence à diminuer à partir de la 8e année.

Assurance