De combien est le taux de change ?

Le taux de change d’une devise est le coût de cette monnaie comparée à une autre. Ainsi, de par le monde, il existe des inégalités entre les monnaies selon les statuts de ces devises. Une monnaie refuge par exemple n’aura pas les mêmes propensions à la variation qu’une monnaie à risque. Dans un cas comme dans un autre, le taux de change n’est pas toujours stable. Si vous vous demandez de combien est le taux de change, voici ce que vous devez savoir.

Le taux de change fixe

Dire de combien est le taux de change sera un plus difficile qu’on pourrait le penser. Dans un premier temps, cela dépend du fait que la devise soit soumise à un taux de change fixe ou flottant. Contrairement aux idées reçues, un taux fixe ne signifie pas que le taux de change de la devise ne varie pas.

A découvrir également : Quel est l’intérêt de mettre en place des facilités de paiement ?

En effet, lorsqu’une monnaie est sujette à un régime de taux de change fixe, son cours est fixé en tenant compte d’un étalon. Le taux est alors fixé par l’organisme habilité à le faire : la banque centrale. Dans ce cas, le taux ne variera pas au-delà d’une certaine marge.

Pour cela, la banque mettra en œuvre les mesures nécessaires pour défendre sa devise. Lorsque le taux de change doit déprécier ou connaitre une hausse en dehors des marges fixées, les banques régularisent la demande afin de l’ajuster par rapport à l’offre. Cependant, sur le marché actuel, un euro correspond à 1,17 dollar américain. Ce taux n’est pas stable et peut évoluer selon plusieurs facteurs.

A lire également : Portrait : François-Xavier Demaison, un financier devenu humoriste

Le taux de change flottant

Comparé au taux de change fixe, le taux de change flottant n’est sujet à aucun contrôle. En effet, il est soumis à un système où la variabilité du taux de change de la devise est conditionnée par l’offre et la demande.

En pratique, lorsqu’on considère chaque monnaie, il en existe un certain volume en circulation. Ainsi, lorsqu’un pays attire des investisseurs par exemple, il est probable que le taux de change de la monnaie du pays s’apprécie. Ainsi, la variation n’est soumise à aucune marge puisque les banques centrales ne sont pas forcément impliquées.

Lorsque la demande devient plus importante que l’offre, le taux de change connaitra une libre évolution. C’est le cas du Brésil ou de l’Inde qui ont préféré ce type de régime. Un régime avec un taux de change flexible est souvent confronté à des difficultés dans le commerce international surtout quand la devise connait une augmentation trop importante.

Cependant, le dollar américain et l’euro sont des monnaies auxquelles sont arrimées plusieurs autres. Selon les cas, le taux de change des monnaies d’autres pays y seront comparées.

Les facteurs influençant le taux de change

Comme vous pouvez vous en douter, le taux de change varie selon plusieurs facteurs qu’il soit fixe ou non. Ainsi, dans un premier temps, il faudra rappeler que la dette publique peut agir sur le taux de change. De même, la croissance économique, les taux directeurs, les politiques monétaires sont autant de facteurs de variations.

Cependant, les événements géopolitiques ne sont pas à écarter. On rappellera également que la balance courante et le statut de la devise peuvent influencer les taux de change.

En résumé, le taux de change d’une devise n’est pas stable. Il varie selon plusieurs modalités.

Finance
Show Buttons
Hide Buttons