Quelles assurances prendre lorsque l’on est agent immobilier ?

Quelles assurances prendre lorsque l’on est agent immobilier ?

L’agent immobilier doit remplir plusieurs conditions avant de pouvoir exercer sa fonction. Il est dans l’obligation de souscrire à une assurance qui lui permettra non seulement de sécuriser son emploi, mais aussi et surtout ses clients.

Il existe en général deux types d’assurance d’agent immobilier : la garantie financière immobilière et l’assurance de sécurité civile professionnelle. Toutes deux sont obligatoires, mais dans l’intérêt de l’agent immobilier. Souscrire à une assurance évitera de mener une agence immobilière à la ruine.

La garantie financière immobilière

L’agent immobilier doit adhérer à cette garantie auprès d’un établissement de crédit comme une banque ou une entreprise d’assurance. Elle est obligatoire pour les agents qui détiennent des fonds pour leurs clients. Ceux qui déclarent ne pas avoir l’intention de détenir ces fonds sont exemptés de cette garantie.

Cette assurance d’agent immobilier sert à couvrir toutes les activités immobilières. Du coup, l’agent est tenu de communiquer tous les versements des clients dans un registre, faire un double de reçu et de placer ces fonds dans un compte dédié. Visitez ce site.

Le montant de cette garantie doit être supérieur ou égal à la somme dont il est redevable. Au cours des deux premiers exercices, elle ne doit pas être inférieure à 30.000€. Ce montant s’élèvera à 110.000€ pour les activités suivantes.

L’assurance de sécurité CP

Ce type d’assurance garantit les conséquences financières suite à un préjudice commis par l’agent immobilier dans l’exercice de ses fonctions. Il s’agit donc d’une assurance professionnelle. Elle intervient dans le cas de dommage qui résulte d’une transaction immobilière dont il était à la charge.

C’est une assurance d’agent immobilier qui garantit non seulement la situation financière de l’intermédiaire en cas de préjudice mais aussi le client victime de cette faute professionnelle, en réparation de dommages et intérêts. La responsabilité civile professionnelle peut aussi garantir les agents commerciaux et les activités financières. Lisez cet article, cliquez ici.

Autres catégories d’assurances

L’agent immobilier doit souscrire à une garantie revente dans le cas où un client décide de revendre un bien immobilier précipitamment pour des raisons personnelles (décès, divorce, mutation professionnelle…).

La couverture des frais de santé et de prévoyance font aussi partie de l’assurance d’agent immobilier. Comme pour tout autre métier, il est dans l’intérêt de l’agent immobilier de souscrire à cette assurance. De plus, chacun est libre de choisir l’organisme assureur depuis 2016.

Pareillement, il existe l’assurance pour multirisques des locaux professionnels. Grâce à elle, vous pouvez assurer la continuité de vos activités même si vos locaux sont victimes d’une inondation ou un incendie. Vous n’aurez pas à souffrir d’une perte des chiffres d’affaires si jamais quelque chose vous oblige à arrêter votre activité.

Pour les agents immobiliers indépendants, sachez que vous devez adhérer à une protection juridique qui vous met à l’abri en cas de litiges en rapport avec votre activité. Cette protection vous couvre aussi en cas d’action en justice avec vos clients ou concurrents, les propriétaires des locaux ou même l’administration.

Le métier d’agent immobilier implique donc beaucoup de risques et c’est la raison pour laquelle l’assurance d’agent immobilier est essentielle si vous tenez à survivre dans ce milieu immobilier. Si vous foncez les yeux fermés dans ce business, vous risquez de vous retrouver sans rien dans à peine quelques semaines. Donc, réfléchissez-y à deux fois et prenez vos précautions si vous voulez réussir dans ce secteur d’activités.