Surendettement : qui sont concernés et comment y remédier ?

Surendettement : qui sont concernés et comment y remédier ?

Comme tous les ans, la Banque de France établit une étude sur la situation de surendettement dans toute la France. L’année dernière, l’enquête annuelle et sortie le 1er juillet. Grâce à ces chiffres, les particuliers et les professionnels dans tous les secteurs ont pu apprendre l’évolution de la situation de toutes les personnes concernées par le surendettement. Au total, cette enquête se porte sur plus de 205.800 dossiers de surendettement. Et si durant l’analyse les spécialistes n’ont pas constaté de très grandes évolutions sur la typologie des ménages au cœur même du surendettement, l’enquête permet tout de même d’affirmer une fois de plus que le surendettement est généralement causé par la fragilité des ménages.

La fragilité du ménage : une situation poussant au surendettement

Jusqu’à aujourd’hui, la situation personnelle reste encore un des facteurs qui aggrave la gestion financière d’un foyer. Or, si ce dernier a eu recours à un crédit à la consommation, c’est que sa situation était déjà précaire. Pour preuve, 64,2 % des personnes qui font appel à la Banque de France pour trouver une solution à leur problème d’argent sont seules : que ce soit des célibataires, des veuves ou encore des divorcées. Dans la plupart des cas (78,6 %), ces derniers sont des locataires. Mais on retrouve également les personnes qui sont assez proches de la retraite.

Sur le plan professionnel, le plus grand nombre de personnes surendettées sont des personnes au chômage, qui n’ont pas de profession ou qui demeurent depuis longtemps sans activité fixe. Bien évidemment, on retrouve également dans cette liste des personnes actives qui sont majoritairement des employés ou encore des ouvriers. Il est donc clair que ces catégories socioprofessionnelles représentent une partie de la population ayant un revenu mensuel très bas, bien souvent inférieur au SMIC. Toutes ces conditions liées poussent indéniablement vers le surendettement. De plus, la capacité de remboursement de ces derniers est de plus en plus faible. Soit environ 450 € par mois.

Une solution pour lutter contre le surendettement

Pour faire face comme il se doit à cette situation de surendettement, les profils concernés sont de plus en plus nombreux à avoir recours à un regroupement de prêt simulation Finday. Il s’agit dans un premier temps de faire une simulation de rachat de crédit pour connaître le taux le plus avantageux du marché. Par la suite, de choisir un établissement financier qui vous permettra de racheter tous vos crédits en un seul crédit. Avec cette solution, il est beaucoup plus facile de profiter d’un taux d’endettement plus faible.

Le rachat de crédit se présente sous plusieurs formes : il y a le rachat de crédits à la consommation ainsi que le rachat de crédit hypothécaire (qui concerne le crédit immobilier). Lorsque vous remarquez que le taux d’endettement est beaucoup trop élevé, vous pouvez vous tourner vers un rachat de crédit qui permettra de regrouper tous les prêts en un seul. Il semble très avantageux de choisir cette alternative étant donné le fait que l’emprunteur n’aura plus qu’à gérer un seul taux et payer une seule mensualité à un seul établissement financier.